Animateur Cheval Nature aux compétences supplémentaires, il est RANDONNEUR ÉQUESTRE niveau II, et a pour mission, dans un cadre bénévole ou para-professionnel, de dresser l'état des lieux et de prévenir les risques en espaces naturels et sensibles, et d'informer le public. Il peut aussi participer à la surveillance et à la prévention en milieu périurbain.

Le brevet de patrouilleur équestre peut être proposé par un centre école spécialisé ou un centre école de randonnée ou une association régionale de formation fédérale. Il est animé par un moniteur fédéral.
Les examens sont encadrés par un moniteur différent du formateur.

LA FORMATION THÉORIQUE :

La formation théorique à distance :

La formation théorique est assurée par   visio conférence par l'école EFREF, ou en présentiel à l’école nationale de la FREF; elle est dispensée par des moniteurs et instructeurs FREF. ( +- 35 heures).
Chaque séance comporte des moments de partage d’expérience, des questions, des textes à lire et/ou des vidéos à regarder.

Elle est la même que celle de RANDONNEUR ÉQUESTRE niveau II :.

  • Présentation de la formation des intervenants et stagiaires, motivations et attendus. (1h)
  • Introduction : les différentes façons de randonner: avantages et inconvénients, les savoirs faires utiles et nécessaires:  1 h
  • Usages et règlementation (code de la route, code rural, code forestier, code civil…) usages cavaliers randonneurs) : 3 heures
  • Connaissance du cheval +- 5) :
    Notions d’éthologie scientifique, hippologie, notions de biomécanique, notions de bien-être pour le cheval.
  • Soins secourisme équin, prévention (+- 6 heures ) :
    Les signes de bonne santé/mauvaise santé et bien-être/mal-être), prévenir plutôt que guérir, gestion de l’effort, les symptômes et maladies courantes, les intoxications, les principales plantes toxiques. Quand faire appel au vétérinaire, soigner les plaies simples et les blessures de harnachement, éviter, repérer et soigner les boiteries simples, conduite à adopter en cas de problème en fonction de ses compétences, le cadre légal des interventions.
  • Alimentation et abreuvement (+- 5 heures) :
    comprendre le comportement alimentaire et le processus de la digestion chez le cheval, évaluer ses besoins alimentaires, calculer une ration pour couvrir ces besoins et éviter les problèmes de santé.
  • Maréchalerie (+- 1 heure 30) :
    La boîte cornée (parties et fonctionnement), le fer, les clous, les outils de maréchalerie, évaluer l’état d’une ferrure, retirer et remettre un clou (remplacer un clou usé), resserrer les pinçons si besoin.
  • Matériel de randonnée (equipement du cheval et du cavalier randonneur) (+- 1h30)
    Les selles de randonnée, l’adaptation au cheval, le choix du matériel briderie, sangles, bagagerie, la prévention des blessures de harnachement. Choisir son matériel individuel et le répartir dans les sacoches.
  • Matelotage : 1h30
    nœud d’attache, nœud de chaise, nœud d’anguille, nœud de ligne, nœud de tendeur, nœud de cabestan. Quand et comment les utiliser. Tendre une corde pour faire un abri sous bâche ou une ligne d’attache.
  • Gestion et techniques d'étape et de bivouac : (+- 3 heures)
    Choix du matériel, du lieu, organisation, tâches à prévoir et temps nécessaires, répartition des tâches, montage des tentes et abris, attaches des chevaux et/ou montage des clôtures, organisation de l’intendance, nettoyage du gîte ...
  • Topographie et Orientation (+-3 heures)
    La lecture de la carte, évaluation du terrain, utilisation de la boussole, orienter la carte, se repérer sur la carte, analyser un tracé,  (évaluer la durée du trajet, les difficultés…) le suivre, utilisation du GPS (smartphone).
    Connaissance du balisage des chemins de randonnée.
  • “Sur la route” (3 heures)
    Gestion du temps et des allures, trucs et astuces de cavaliers randonneur, conduite à tenir en cas d’incident ou accident, comment les éviter, rôles dans la colonne… 

Elle est complétée par une formation théorique en présentiel.

La formation théorique en présentiel :

Elle est dispensée lors de la randonnée école qui est spécifique à cette formation et a pour objet la spécificité environnementale :  faune, flore, règlementation, la police, le feu et les pompiers...

LA FORMATION PRATIQUE :

La formation pratique est assurée par un ou plusieurs moniteurs ou instructeurs FREF dans un centre agréé (voir liste), en coordination avec l’école EFREF.
Elle peut être faite en une fois (stage en continu) ou par modules selon l’organisation proposée par le centre.
Le centre peut rajouter des heures de formation dans les modules existants et proposer des modules complémentaires.

Tronc commun avec la formation BREVET DE RANDONNEUR ÉQUESTRE niveau II

Elle comporte au minimum :

  • Soins secourisme équin 2 heures :
    Vérifier l’état de santé d’un cheval (constantes : température, rythme cardiaque, rythme respiratoire, état d’hydratation, couleur des muqueuses, écoute des bruits intestinaux, état des pieds, boiterie éventuelle…)
    Faire un pansage complet et inspecter le cheval pour repérer les éventuelles traces d’anciennes blessures, blessures, repérer toute anomalie et points à surveiller. Nettoyer ou simuler le nettoyage d’une plaie, appliquer un onguent si utile.
  • Équiper un cheval : 2 à 3 heures
    Faire l’inventaire du matériel du centre (utilisé et non utilisé), vérifier son état, nettoyer et graisser une selle, essayer différentes selles, tapis, sacoches sur différents chevaux, analyser l’adéquation cheval/matériel, faire les réglages possibles, charger les sacoches fontes, charvin en les équilibrant, vérifier les attaches...
  • Maréchalerie : 2 heures
    Vérifier l’état d’une ferrure, retirer et remettre un clou à un antérieur et à un postérieur - à l’anglaise ou à la française - (si possible, resserrer un pinçon, retirer et remettre un fer, sonder un pied). NB: possibilité pour le centre de profiter de la venue du maréchal ferrant. Profiter du stage pratique pour revoir le nom des outils, des parties du clous, du fer, de la boîte cornée.
  • Topographie et Orientation : +-4 heures
    À pied, aller d’un point donné à un autre à la boussole sur une distance de 3 à 4 km sans carte, dessiner schématiquement le trajet parcouru (+-2 heures).
    À cheval relier un point à un autre à la carte en suivant un tracé (utilisation de la boussole obligatoire), revenir au GPS (smartphone) le parcours total doit faire environ 14 km et l’objectif est de le faire en environ 2 heures (à ajuster en fonction des conditions climatiques et du terrain), le cavalier doit gérer judicieusement ses allures et l’effort du cheval.

Partie spécifique : (+- 50 heures - une semaine -)

La partie spécifique  est à la fois théorique et pratique; elle est dispensée dans un centre agréé spécifiquement pour cette formation. Elle porte sur :

  • la connaissance de la faune et de la flore,
  • la règlementation des espaces publics et naturels, les autorités compétentes dans leur gestion,
  • les relations avec les pouvoirs publics, communes, communautés de communes, syndicat mixtes... ONF, forces de l'ordre, pompiers et le public, 
  • les missions, les anomalies à repérer signaler et les limites d'interventions, 
  • les techniques avancées de bât d'arimage et de portage,
  • ...

et comporte une randonnée école spécifique et probatoire avec bivouacs.   Durant cette randonnée le candidat suit régulièrement l’itinéraire à la carte, occupe par demi-journées plusieurs rôles dans la colonne (en tête, serre file…). Il participe à toutes les tâches collectives et fera preuve de son savoir-faire chaque fois que possible (maréchalerie, soins, secourisme équin, orientation, conduite du cheval de bât, observation du terrain, signalement des anomalies, relations avec le public rencontré…).

DÉLIVRANCE DU BREVET, MODALITÉS D’EXAMEN

Partie théorique :

Le candidat remplit dans un centre agréé, un questionnaire en ligne ou papier, sur une durée de trois heures maximum, qui sera noté par deux moniteurs et/ou instructeurs FREF.

Partie pratique :

Suite à la randonnée probatoire, le ou les moniteurs FREF qui ont suivi la randonnée remplissent la grille de notation établie par la FREF.

Le brevet est obtenu si le candidat obtient au moins la moyenne sur le questionnaire pour la partie théorique et que la partie pratique est acquise lors de l’examen.

L'obtention du brevet valide également celui de RANDONNEUR ÉQUESTRE niveau II.